Accueil > Critique > Lectures italiennes de Françoise Lachkareff > Fabio Pusterla : Dortoir des ailes

Fabio Pusterla : Dortoir des ailes

jeudi 11 juin 2015

FABIO PUSTERLA : DORTOIR DES AILES

Fabio Pusterla, Dortoir des ailes, trad. Claude Cazalé-Bérard, éd. Calligrammes-B. Guillemot, Rennes, 2013.

« Marginale, exilée, hors jeu, invisible et – pour tout dire – inutile », ainsi Fabio Pusterla, poète suisse de langue italienne, qualifie-t-il la poésie, de façon certes un peu provocatrice, à l’occasion de la parution en traduction française de son dernier recueil, Dortoir des ailes.
Que pouvons-nous donc attendre d’une activité apparemment si peu prisée ? Et cette inquiétude pourrait s’accroître à découvrir les titres de certains des textes qui le composent : « Quand Chiasso était en Irlande », « Éloge des livres écrits en chinois »…

Amour du paradoxe, ou bien, au moyen de celui-ci, volonté d’ébranler les idées toutes faites, de saper les propos grandiloquents et de frayer la voie à une parole plus subtile, à une vision autre ?

« C’étaient des lieux où l’on entrait comme si on entrait dans le néant, avec une douceur désolée, comme si on entrait dans un miroir vide (« Premier paysage »). » Au fil de déambulations entre Tessin et Lombardie, ces proses poétiques, simples mais néanmoins chargées de mystère, revêtant souvent les formes du souvenir ou du rêve, nous conduisent vers des époques oubliées, des terrains à l’écart, loin des sentiers battus, des courants dominants, et, pour être discrètes, exercent un charme très fort.

Quel rôle alors pour la poésie, dont il n’a guère été coutume de parler ici ? Dans les marges, au-delà, parfois, du désespoir, dans une langue qui est le contraire de l’emphase, elle doit rester, comme le dit si bien l’auteur, désir et volonté de « s’approcher d’un fragment de beauté et de vérité par la parole et ses résonances ».

Rappelons à cette occasion que l’on doit à Fabio Pusterla une grande partie des traductions de l’œuvre de Philippe Jaccottet vers l’italien.

Françoise Lachkareff