Accueil > Passage d’encres III, revue en ligne > 6. DURA LEX SED LEX - Yves Boudier

6. DURA LEX SED LEX - Yves Boudier

mercredi 14 octobre 2015

6. Passage d’encres III - 4e trimestre 2015 - issn en cours.

DURA LEX SED LEX

Une image d’enfance liée à mon entrée en lecture dans une école de banlieue, celle du petit verre de la cantine, comme chacun l’a connu, à la silhouette sagement ventrue, partagée par le double cercle à peine visible de sa circonférence. Quelques lettres, au fond, en transparence, capitales en discret relief. Lorsque je le tenais en main, il se logeait parfaitement entre mes doigts serrés et mon pouce, le creux de ma paume saisie par sa fraîcheur, qu’il soit vide ou rempli. Je l’ai vu souvent tomber, rebondir sur le sol. Exploser joyeusement, après deux à trois secondes extraordinaires d’immobilité. Un bruit sec, celui des lèvres qui claquent, dans un poudroiement de particules cristallines. Et les applaudissements, quand l’éclat brisait le silence des repas et des goûters. Je n’oublie pas que lex vient de legere, lire. Dure lecture, oui, mais.

Yves Boudier