Accueil > Vu d’ici > La caste des intouchables

La caste des intouchables

jeudi 22 décembre 2016

Le 19 décembre 2016, la très chic Christine Lagarde, directrice du FMI (non démissionnaire) et ex-ministre de l’Économie sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a été jugée par la Cour de Justice de la République coupable de « négligence » dans l’affaire de l’arbitrage privé concernant Bernard Tapie mais dispensée de peine.

Une pétition demandant de rejuger Mme Lagarde circule actuellement en ligne, sur le site de Change.org.
Celle-ci a déjà recueilli plus de 150 000 signatures à ce jour.

Bernard Tapie, au centre de cet interminable feuilleton, a bénéficié en 2009 d’une exonération de plusieurs dizaines de millions d’euros de la part du ministre du Budget de l’époque – pauvres contribuables que nous sommes, taxés au premier retard. Il doit toujours, depuis l’arrêt de la Cour de cassation du 30 juin 2016 concernant l’arbitrage privé dont il a bénéficié, plus de 400 millions d’euros à l’État. Et, tapi dans son coin, il traîne pour les payer, attendant sans doute la prochaine élection présidentielle.

Non, il ne s’agit pas ici d’une république bananière.

Ch. Tr.