Accueil > Catalogue > Coll. Trait court > Trait court 1 et 2. > La Barlenn - Michelle Labbé

La Barlenn - Michelle Labbé

VI) Maintenant c’est comme si je n’avais jamais su cette langue, comme si je n’en avais jamais été pénétrée. Pourtant. Le monde se désignait en breton. Si à la rigueur vous auriez pu vous faire comprendre en français des gens, les animaux, eux, n’entendaient que le breton. […] La langue est le lieu d’où l’on voit le monde.

Le monde s’arrêtait où s’arrêtait la langue : ce qu’on ne nommait pas n’existait pas. »

(M. Labbé)

2012 – 978-2-35855-059-8 – 12 x 21 cm – 32 pages.