Accueil > Les mots, la langue > « Par ici la bonne soupe », par Patrick Le Divenah > Jeûne historique

Jeûne historique

samedi 13 février 2016

JEÛNE HISTORIQUE

Notre passion hystérique pour l’historique, ce terme que nous plaquons sur toute découverte de quelque importance, sur le moindre exploit sportif, sur n’importe quelle catastrophe un tantinet spectaculaire aussi bien que sur un pet de chèvre au fond des Pyrénées, cette passion médiatique, disproportionnée, démesurée, grotesque, injustifiée est si évidente que, par goût de la prétérition, je n’en parlerai pas.
Ça tombe bien, nous entrons en Carême, comme vous le savez tous, ce dimanche 14 février, alors pour une fois vous n’aurez pas votre « Bonne soupe » hebdomadaire, donc il vous faudra jeûner pendant quarante-huit jours seulement – par indulgence envers les non-croyants*.

P.S. Pour toute réclamation, prière de s’adresser à Passage d’encres.

Patrick Le Divenah

* Nous servirons quand même cette soupe, au grand dam des adeptes du jeûne, dont un certain Franz K. (NDÉ).