Accueil > Passage d’encres III, revue en ligne > 12. Hubert Lucot, La Conscience - Lucile de Guyencourt

12. Hubert Lucot, La Conscience - Lucile de Guyencourt

mardi 6 décembre 2016

12. Passage d’encres III - Décembre 2016 - ISSN : 2496-106X.

HUBERT LUCOT : « La Conscience »*

par Lucile de Guyencourt

Conscience d’être encore en vie, de s’acharner chaque jour, de célébrer l’aimée disparue : A.M., omniprésente en toutes circonstances.
Ce journal se déroule telle une partition musicale, avec reprises, notations de couleurs : blanc, bleu, rouge, jaune, noir, gris ; violet, ponctuant les descriptions, réminiscences d’événements traumatisants ou heureux qui font irruption dans la coulée des jours. Chaque matin livre son lot de souffrances, d’aberrations, de nouvelles tragiques venues par les ondes du monde total-global. Parfois certains discours politiques et une bien-pensance imposée par les médias et la gouvernance suscitent la réprobation véhémente du diariste). Et les images d’antan, les lieux d’enfance, les figures familiales nous invitent à retourner à cette source originelle du récit quotidien, matrice de l’écrivain. Conscience d’hier, d’ aujourd’hui et demain, présente à chaque instant d’écriture et d’observation minutieuse du réel. Ce réel si présent et si opaque que l’écrivain décrypte au fil des jours, qu’il nous donne à voir, à entendre, et finalement à aimer.

* La Conscience, P.O.L, Paris, novembre 2016.
416 pages, 22 € - ISBN : 978-2-8180-4095-9